Immo Défi » Parentalité » Mort subite du nourrisson : quel mode de couchage adopter ?

Mort subite du nourrisson : quel mode de couchage adopter ?

Chaque année, ce sont environ 250 nourrissons qui connaissent une mort subite. Ce phénomène survient en général durant le sommeil de l’enfant et est l’une des premières raisons de mortalité des bébés âgés de moins d’un an. Cependant, il est possible d’éviter ce drame en adoptant le mode de couchage bébé adéquat. Découvrez-les détails dans cet article !

Évitez de vous endormir avec votre bébé

Il est très risqué de s’endormir avec un nourrisson dans un lit ou dans le canapé. En effet, le bébé pourrait facilement tomber ou encore s’étouffer du fait d’une couverture et même contre vous. À cela s’ajoute le fait qu’il pourrait avoir beaucoup trop chaud en étant en contact avec vous. La température adéquate pour la chambre d’un nourrisson est de 19 °C. L’idéal est donc d’offrir à bébé son propre lit pour éviter une mort subite du nourrisson. Pensez donc à acheter un lit en plexiglas. Celui-ci est particulièrement adapté pour le couchage d’un bébé de moins de douze mois. Vous trouverez d’ailleurs sur le site majoliechambre.fr, des lits adaptés à votre bébé.

Coucher le nourrisson sur le dos et sous surveillance

Il s’agit d’une mesure essentielle pour limiter considérablement le risque de mort subite du nourrisson. Il est préférable de coucher le nourrisson sur un matelas ferme. Ce dernier ne doit héberger aucun doudou ni couette qui risquerait d’étouffer l’enfant durant son temps de repos. Depuis qu’il est recommandé d’adopter ce mode de couchage pour bébé, le phénomène de mort subite de nouveau-nés a baissé de 76% pendant ces dernières années.

Par ailleurs, l’Institut de veille sanitaire (InVS) conseille de poser le lit du nourrisson dans la chambre des parents. Cela doit durer les six premiers mois de sa naissance en vue de mieux le surveiller.

Mettez le bébé au sein d’une gigoteuse

Pendant qu’il se repose, il est aussi conseillé de mettre le nourrisson dans une gigoteuse (ou une turbulette). Bien évidemment, il faudra éviter d’y placer des oreillers, une couette, un drap ou encore une couverture. De plus, quelques experts indiquent que la tétine est conseillée pour dormir, car elle permet d’éviter une mort subite du nourrisson. En revanche aucune étude ne l’a encore vraiment démontré. Une dernière chose : évitez de recourir à un cale-bébé. Cet objet est susceptible de se transformer en piège dans l’éventualité où le nouveau-né se retourne.

Patientez un moment avant de coucher le bébé

Si le bébé a roté ou pas, il est recommandé de patienter environ vingt minutes avant d’allonger ou de coucher un nourrisson. Notamment s’il vient juste d’être nourri, car il existe des risques qu’il puisse le régurgiter. Cela pourrait l’étouffer durant son sommeil. Cependant, de façon normale, le bébé peut régurgiter du lait après sa tétée. Cela ne doit pas vous inquiéter. Par contre, si les indicateurs cités précédemment ne sont pas normaux, il faudra vite consulter un spécialiste.

Protégez votre bébé de la fumée du tabac

Cette mesure peut sembler banale, mais de nombreuses personnes fument de nos jours. Il faut savoir que la fumée du tabac est un grand facteur de risque de mort subite des nourrissons. Même si le bébé n’en décède pas, il pourrait garder d’importantes séquelles. Parmi celles-ci, on relève notamment de graves infections respiratoires, des otites chroniques ou de fréquents épisodes de régurgitation.