Immo Défi » Immobilier » Qu’est-ce qu’une zone tendue en immobilier ?

Qu’est-ce qu’une zone tendue en immobilier ?

Vous êtes propriétaire et vous avez des biens immobiliers à mettre en location ? Ou bien vous êtes locataire et vous voudriez bien comprendre ce que c’est qu’une zone tendue ? Cet article vous concerne. Lisez donc pour connaitre la définition d’une zone tendue ainsi que les villes qui sont en zone tendue. 

Définition d’une zone tendue en immobilier 

On appelle zone tendue, l’ensemble des périmètres géographiques que la loi à délimité. Généralement, c’est une zone d’urbanisation continue comptant  50.000 habitants environs.  Le plus grand problème observé dans une zone tendue est le déséquilibre qui existe entre l’offre et la demande de logements. En effet, dans une zone tendue en immobilier, les personnes rencontrent beaucoup de problèmes pour avoir accès aux logements. C’est le cas par exemple de la zone tendue Toulouse.  Comme caractéristiques d’une zone tendue, nous  pouvons citer : le niveau élevé des loyers, le nombre élevé de demandes de logements et le niveau élevé des prix d’acquisition des logements. Par ailleurs, il faut noter que dès lors où une commune est considérée comme une zone tendue, un dispositif s’applique à cette dernière. Il s’agit d’un dispositif qui va aider à rendre fluide le marché locatif. 

Quelles sont les villes en zone tendue en France ?

En France métropolitaine, il n’y a pas de zone tendue dans l’ensemble des départements.  Toutefois, on peut compter plus de 1000 communes qui en sont concernées. La ville de Paris et la région Île-de-France viennent en tête en ce qui concerne la concurrence sur le marché immobilier. Bien évidemment, elles sont classées parmi les zones tendues.  Sur le reste de la France, les zones tendues se retrouvent principalement dans les métropoles et également dans les communes voisines. On peut citer entre autres, Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, etc.